À l’ère où la production industrielle exige l’efficacité et la performance à tous les niveaux, la question se pose : comment sécuriser l’interaction homme-machine ? En effet, malgré les progrès de la technologie et l’automatisation, la présence humaine reste indispensable au sein des usines au cours des différents processus de production. Prévenir les accidents est alors indispensable. Pour ce faire, voici quelques conseils :

Appliquer les procédures de cadenassage


Pour permettre aux mécaniciens d’accéder aux cœurs des machines en toute sécurité, les procédures de cadenassage doivent être appliquées. Cela consiste à maîtriser les énergies dangereuses liées aux machines. Ainsi, lors des travaux de maintenance ou de réparation, les responsables ont l’assurance que toutes les énergies sont à zéro et qu’aucune libération intempestive n’est à craindre. Le cadenassage est aussi indispensable pendant les opérations de nettoyage ou de déblocage qui impliquent un démantèlement des différents éléments de la machine.

Sécuriser les machines


Pour protéger efficacement les opérateurs d’une machine afin qu’ils puissent œuvrer dans des environnements sécurisés, il faut d’abord procéder à la sécurisation de la machine elle-même. Pour cela, il importe de supprimer les obstacles potentiellement dangereux, que ce soit d’origine mécanique, pneumatique ou hydraulique. Plusieurs moyens sont possibles dans ce cas : supprimer l’accès à certaines pièces en mouvement, mettre en place des dispositifs de protection stricts pour contrôler l’accès aux pièces en cours de production, etc. Il est aussi conseillé de procéder à un dépoussiérage industriel des pièces. En effet, des machines poussiéreuses et chargées en électricité statique risquent d’entraver le processus et être une source d’accident pour les opérateurs en charge de manipuler les machines.

Éliminer les risques électriques


La majorité des machines sont dotées de réseau électrique. Certaines sont même pourvues d’un réseau pneumatique ou hydraulique. De ce fait, les risques électriques ne sont pas à prendre à la légère pour éviter les risques d’électrocution, d’électrisation ou de brûlure. Un programme rigoureux d’inspection de l’équipement est donc à prévoir. Il inclut une observation en détail de l’équipement de manière régulière. Pour être efficaces, les mesures de protection doivent se faire à la source en isolant ou en supprimant le risque. Aussi, en cas d’équipement défectueux, une réparation immédiate est conseillée. En outre, le travailleur est tenu de porter un équipement de protection individuelle et de respecter les protocoles de sécurité mis en place.

Analyser le risque concernant l’Interface Humain-Machine


L’analyse des risques en ce qui concerne l’Interface Humain-Machine est souvent négligée, parfois même méconnue. Il s’agit en ingénierie de l’interface qui englobe les outils et méthodes mis en place pour que l’être humain puisse avoir le contrôle sur une machine et communiquer avec elle. L’Interface Humain-Machine permet donc aux superviseurs et aux opérateurs d’avoir accès aux processus industriels et manufacturiers au sein des usines. Avec l’évolution de la technologie, les lignes de production sont aujourd’hui contrôlables à distance via l’usage de smartphone, de tablette électronique ou depuis un tableau de bord hors site. Certes, cela est plus pratique, mais peut diminuer la sécurisation des sites. Il convient de faire une analyse pertinente des risques liés à ces interfaces et d’ajuster en conséquence pour éviter les dangers.

L'info du jour : parcourez cet excellent guide ampoule led moto avant de passer à la caisse .

Derniers articles :

À l’ère où la production industrielle exige l’efficacité et la performance à tous les niveaux, la question se p...